Nouveau départ

2017-02-01T19:06:07-05:00Par |

La vie nous permet parfois un nouveau départ,
qu’il soit planifié ou bien le fruit du hasard.
Il faut bien évaluer où on se retrouve,
et évidemment confirmer si on approuve.

Ce genre de situation peut rendre vulnérable,
surtout face aux éventuels impondérables.
Il faut bien tenter de redoubler de prudence,
même si certains faits semblent être des évidences.

Il est aussi possible de voir une belle page blanche,
où on écrira les éléments qui nous branchent.
D’une façon ou l’autre, ça devient une occasion,
de regarder la vie d’une nouvelle position.

Changer de direction

2017-08-05T10:49:51-04:00Par |

Est-ce que vous vous êtes déjà laissé embarquer,
dans une avenue où vous ne vouliez pas aller ?
Est-ce qu’il vous a été possible à un moment,
de vous affirmer et changer de direction ?

Il faut être en mesure de dire c’est assez, stop !
Car sinon, au bout du compte qui est-ce qui écope ?
Personne n’a le droit de vous imposer des choses,
si vos valeurs ou votre morale s’y opposent.

Brassez les cartes et remettez-vous en question.
Demandez-vous si vous êtes en bonne position.
Osez croire que d’autres réalités existent.
Il n’y a souvent personne d’autre que vous qui résiste.

La conscience tranquille

2017-08-05T10:49:51-04:00Par |

La conscience tranquille est un état recherché.
Ça devrait toujours être ce qui doit vous guider.
Selon ce que sont vos valeurs et vos croyances.
Être en plein accord avec soi-même donne confiance.

Bien sûr, il ne faut pas imposer sa vision.
À moins que ce ne soit ce qu’exigent vos actions.
Chaque personne a une expérience particulière,
bâtie par ses chemins de vie et de carrière.

La tranquillité d’esprit implique le respect.
Il ne faut surtout pas oublier cet aspect.
Pour arriver à être bien avec ses choix,
nul besoin d’imposer aux autres son agenda.

Toujours recommencer

2015-09-25T13:09:46-04:00Par |

Croyez-vous être rendu à destination ?
Même en n’ayant fait aucune procrastination,
le jour où vous pensez avoir tout terminé,
vous voyez que vous n’êtes pas encore arrivé.

Au moins 200 fois tous les jours vous vous êtes dit:
« Une fois arrivé là ça va changer ma vie ».
Et puis hop, à cette étape vous êtes parvenu.
Et pleine satisfaction vous n’avez obtenu.

Il faut constater que la vie est ainsi faite.
Chaque étape est un passage où rien de s’arrête.
C’est soit le statu quo ou bien une transition,
c’est vous qui décidez de votre position.

Go to Top